Après le coaching en relation amoureuse, le coaching de travail ou encore le coaching de régime, voici le grand maître incontesté du bluff et du langage non-verbal. Tout droit venu de la contrée de Québec, Nicolas Fradet est un des rares individus à avoir la capacité de détecter le bluff. Lumière sur ce personnage hors du commun.

Ce grand passionné de poker sillonne les casinos canadiens en quête de sensations fortes. Aucun adversaire de parvient à dissimuler son jeu face à ce pro du bluff. Le québécois a fait de son savoir-faire un véritable business. En effet, les joueurs peuvent naviguer sur son site et accédant, par abonnement, à ses trucs et astuces. Son don lui permet d’augmenter de 10 à 20 % ses chances de gagner face aux micro-expressions du visage de ses adversaires.

Les signes distinctifs du bluff

Nicolas Fradet livre aux internautes quelques secrets leur permettant de détecter le mensonge. Par exemple, si un joueur se masse le cou, c’est une marque de de stress et de faiblesse. En clair, l’adversaire qui entreprend ce geste n’est pas confiant et bluffera. En revanche, si votre concurrent avance légèrement de sa chaise, cela signifie qu’il est a certainement un très bon jeu. Par opposition, si celui-ci recule, c’est que sa donne est mauvaise et qu’il est déçu de son jeu, donc soit il se couchera soit il vous fera croire qu’il a de bonnes cartes.

Conseils pour ne pas se faire prendre

Pouvoir percevoir les émotions de l’adversaire, c’est bien ! Mais pouvoir cacher ses propres émotions c’est encore mieux ! Le principal conseil du maître du bluff est de rester le plus silencieux possible et de ne pas tiquer en regardant ses cartes. Plus facile à dire qu’à faire car personne n’est infaillible ! Nicolas Fradet s’est donc attelé à l’analyse du « non-verbal » des joueurs professionnels tel que Jonathan Duhamel ou encore Chris Ferguson. Jonathan Duhamel, lui, reste silencieux mais affiche tout de même des expressions révélatrices montrant sa déception. Chris Ferguson, quant à lui, ne laisse rien passer. Grâce à des vêtements adaptés pour cacher ses expressions (lunettes noires, chandails volumineux), le jeu du champion de la table verte est quasiment indescriptible ! La méthode du gourou québécois est-elle vraiment infaillible ? C’est aux joueurs de tester le résultat !